Présentation des 3 principaux casinos en France

En 2010, la France comptait près de 200 casinos implantés sur le territoire. Trois d’entre eux étaient plus remarquables que les autres, dont Partouche, Tranchant et Barrière.

Le groupe Partouche

Établi en 1973 par Isidore Partouche et sa famille, ce club a connu un véritable succès. Le casino n’était pourtant pas la priorité de Partouche depuis sa création jusqu’en 1988. Il a plutôt consacré son temps et son énergie à la distribution d’eaux de marque. En 1991, le groupe a eu le privilège d’exploiter en premier les machines à sous. À partir de cette date, il n’arrêtait pas de prendre possession de nouveaux casinos. Il n’a cessé de se développer et est devenu un groupe international. Bien entendu, son siège était toujours en France, mais désormais on le trouve aussi dans plusieurs endroits dans le monde. Le groupe a ainsi ouvert des succursales en Tunisie, Espagne, Belgique et Pays-Bas. L’enseigne présente actuellement un chiffre d’affaires aux alentours de 456 millions d’euros par an. De plus, avec un effectif moyen de plus de 6100 personnes, Partouche ne peut que connaitre du succès.

Le groupe Tranchant

jeux

Une véritable entreprise familiale, le casino fut créé 14 ans après celui de Partouche. Il possède actuellement 21 clubs dont 16 se situe en France, 4 à Saint-Domingue et 1 en Suisse. Ses collaborateurs en France ainsi qu’à l étranger se comptent actuellement aux environs de 1541 employés. Grâce à la fabrication des matériels destinés aux jeux, le Groupe atteint aujourd’hui un chiffre d’affaires de 280 millions d’euros par an. Près de 6 millions d’intéressés visitent ainsi chaque année le club pour profiter de tous les jeux qui s’y trouvent. Pour pérenniser son succès, le groupe Tranchant a mis en place deux règles d’or à respecter. Bien suivre les règlementations des jeux, et offrir un service parfait aux clients, y compris la proposition d’un code promo comme celui présent sur : jeuxparis.net.

Le groupe Lucien Barrière

Dirigé depuis 1918 par François André, le club réunissait en même temps casino, hôtel et installation sportive. C’est à partir de 1962 que son neveu Lucien Barrière le succède et développe de nouveaux établissements. Il ouvre son hôtel-casino dans les Champs-Élysées. Ce groupe est loin d’être une entreprise familiale, il est détenu par 3 clubs qui ont chacun leur part de responsabilité. La famille Barrière-Desseigne détient 54 % du club, le groupe ACCOR 34 % et le Colony Capital 15 %. Avec 7500 associés, ce casino enregistre un chiffre d’affaires de 1194 milliards d’euros par an. Apparemment, ces entreprises gagent bien d’argent dans leur projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *